Illustrer des fables

Quand il s’établit à Château-Thierry, ville natale du célèbre Jean de La Fontaine, il tombe amoureux de la ville qu’il n’hésite pas à nommer «Château-chéri». Une ville de province, bien que proche de Paris, où les gens se saluent volontiers quand ils se croisent, une ville où il doit subsister quelque chose du fabuliste, qui lui permet de revendiquer le titre de « capitale mondiale des fables ».
Séduit par l’une et l’autre, c’est tout naturellement que le peintre bédériste qu’il est, se lance dans l’illustration des fables qu’il revisite avec impertinence.