La joie de peindre

le_peintre-1 Yves Becquet nait à Paris en 1944, dans une famille où le dessin est quotidien.
Pour ses 5 ans, son père lui offre sa première boîte d’aquarelles : 48 couleurs ! Son enfance est marquée par les affiches de Savignac qui s’étalent dans le métro et la bande dessinée.
Étudiant, il se forme à l’école des Beaux-Arts de Roubaix, section publicité, puis à l’école des Arts et Métiers de Vevey pour s’imprégner du fameux graphisme suisse. Le jeune diplômé débute comme créatif, puis devient directeur artistique d’une agence de communication avant de monter, à 30 ans, sa propre agence. Il signe alors des campagnes pour l’industrie papetière et graphique : ARJO-WIGGINS, EUROPAPIER puis pour la CITE DES SCIENCES, TECHNIP, ANTAR, FORD, IVECO, SEAT, MONOPRIX, entre autres.
A partir de 1980, le peintre du dimanche qu’il est, devient plus assidu à son chevalet. Il s’inscrit alors à la maison des artistes en 1992, date à laquelle il réalise ses premières ventes à Mexico, New-York, et Paris.

le_peintre-3
Peu à peu, il élabore le concept du « bédérisme® » et qualifie ses toiles « de véritables arrêts sur image, capables de déclencher une histoire dans l’imaginaire du spectateur« .
Il expose régulièrement en France, notamment à Château-Thierry qui est à la fois la ville natale de Jean de La Fontaine et la ville où il réside. Il ne faut donc pas s’étonner s’il consacre alors une partie de sa production à illustrer et revisiter les fables de façon très personnelle et impertinente.

Il a aussi exposé en Belgique à Bruges, au Portugal à Cantanhede, en Allemagne à Berlin et Sarrelouis, en Israël à Tel-Aviv et récemment en Tunisie à Tunis.Sociétaire des Artistes Français depuis 2012, il rejoint ainsi une société qui existe depuis 1881, qui regroupe près de 300 peintres en France et à l’étranger, ce qui lui permet d’être présent chaque année au Grand Palais dans le cadre d’ART EN CAPITALE.
Il a toujours essayé de trouver des issues positives aux fables, sans gagnant, et moins encore de perdant. Il perd pourtant contre la maladie en février 2016. La ville de Château-Thierry lui rend alors hommage autour d’une exposition au musée Jean de la Fontaine, à la Maison de l’amitié France-Amérique et dans les rues.

photo-atelier         le_peintre-5          le_peintre-4

Les expositions

2015-dec  Paris Grand Palais Salon des Artistes Français
2015 oct Lunéville Salon d’Automne international
2014-mars-avril La Ferté-sous-Jouarre La Fontaine impertinences 50 fables
2014-mai Tunis Salon d’Automne international au Palais Kheireddine
2013-dec Paris Salon des Artistes Français
2013-sept-oct Livry -Gargan La Fontaine impertinences 40 fables
2012-fin nov Paris   Grand Palais Salon des Artistes Français
2012-oct-nov Tel-Aviv- Israël Salon d’Automne franco-israélien
2012-oct Lunéville Salon d’Automne international
2012 juin-sept Château-Thierry La Fontaine impertinences 30 fables
2011-dec Fère en Tardenois hostellerie du château de Fère « j’ose encore défier La Fontaine 30 fables »
2011-nov Paris     Grand Palais Salon des Artistes Français
2011-oct Lunéville Salon d’Automne international
2011-juil Bruges – Belgique 4° salon européen au Beffroi de Bruges
2011-mai Cantanhede – Portugal 1° Salon Européen au Muséu da Pedra
2011-avril Honfleur Galerie des Logettes
2010 Paris Galerie le Simoun
2010 Paris Grand Palais – Salon des Artistes Français
2010 Chamagne maison natale de Claude Gellée dit « Le Lorrain » 24 fables
2009 Sarrelouis- Allemagne premiers défis à La Fontaine – 12 fables
2009 Sarrelouis- Allemagne Salon d’Automne international
2008 Lunéville Salon d’Automne international
2007 Lunéville Salon d’Automne international
2007 Sète Musée International des Arts Modestes : les pavois
2006 Sarrelouis – Allemagne rue du commerce
2004 Viels-Maisons dîtes-le avec des fleurs
1991 Paris l’Âge d’or des maisons closes avec Alphonse Boudard

 

En savoir plus sur le Salon des artistes français : www.artistes-francais.com

En savoir plus sur Art en capital : artencapital.fr